Développement en régie ou développement au forfait


Le contrat qui formalise la collaboration entre une société de services informatiques (SSII) et une entreprise peut être de 2 types : en régie ou au forfait. Que la prestation consiste en un développement de logiciel, la création d'un réseau ou tout autre projet informatique, quels sont les avantages et inconvénients de chacun de ces contrats ?

Devis développement en régie ou au forfait


Comparez 5 devis de professionnels pour vos projets de développements spécifiques

Développement en régie ou développement au forfait

Développement en régie

La facturation en régie consiste à faire payer le temps réellement passé pour le service. Cela exige de bien estimer au départ la durée du service à effectuer. Malgré toutes les précautions prises au départ, un imprévu peut toujours se produire et bouleverser la donne.
Le développement en régie exige aussi que le prestataire de services et son client aient établi une relation de confiance. Du côté de la SSII, il est impératif d'être extrêmement strict sur les horaires de travail et les avancées du projet, tout retard étant facturé au client.
Il est donc conseillé de réserver le développement en régie aux projets les plus simples à définir, comme les formations ou une opération de maintenance régulière.

Développement au forfait

Comme son nom l'indique, le développement au forfait se calcule sur le projet et non sur le temps passé réellement. Le coût peut donc être parfois plus élevé qu'avec une facturation en régie mais il est ferme et définitif.
Pour tous les projets comportant une part d'incertitude, le contrat au forfait est une sécurité pour le client. Dans le cadre d'un projet susceptible d'évoluer au fur et à mesure de son avancée, le développement au forfait est de loin la meilleure solution.
Le développement au forfait peut aussi être choisi, en supplément d'un contrat annuel de maintenance ou de formation, pour une mission ponctuelle.

Comment choisir entre forfait et régie ?

En général, le développement au forfait est conseillé lorsque la durée de la mission est inconnue, tandis que le développement en régie est privilégié pour les missions à durée bien définie.
Cependant, certaines entreprises ne jurent que par l'un ou l'autre mode de facturation, quelle que soit la mission.
Par ailleurs, certains prestataires de services proposent désormais une 3e voie : une facturation mi-forfait mi-régie. La SSII distingue alors la part du projet qui relève du développement industriel et celle qui relève du sur-mesure.
Enfin, le lieu de travail influe aussi sur le mode de facturation. Si le développement doit se faire sur site, la régie est presque toujours choisie. S'il se fait dans les locaux de la SSII, le forfait est souvent de rigueur.



Devis développement spécifique
<  Article précédent : Bien choisir sa SSII
Article suivant : Développement offshore  >
  Envoyer à des amis  |  
S'informer Comparer Décider
S'informer Comparer Décider
Powered by Prestataires.com
Powered by Prestataires.com